POURQUOI PERSONNE NE DEVRAIT REGARDER DU PORNO

24 mars 0 Commentaire Catégorie: Non classé

 

La pornographie est reconnue comme un phénomène de crise de santé publique par la Floride, le Kansas, et l’ Utah.

ATTENTION, EN POURSUIVANT LA LECTURE, VOUS ACCEPTEZ DE VOUS FORMER A LA REALITE DE LA PORNOGRAPHIE. CERTAINES INFORMATIONS PEUVENT PERTURBER.

POURQUOI PERSONNE NE DEVRAIT VOIR DE PORNOGRAPHIE

- 34 ETUDES NEUROLOGIQUES QUI SOUTIENNENT LE MODELE DE L’ADDICTION A LA PORNOGRAPHIE (d’autres études sont en cours…) :

Toutes arrivent aux mêmes constats : – sensibilisation, désensibilisation (impliquant donc l’apparition d’un phénomène de « tolérance ») et atrophie du cortex pré-frontal (hypofrontalité – altération des fonctions exécutives entre autre), qui sont les 3 caractéristiques typiques du modèle de l’addiction (incluant également une hausse de l’anxiété, par l’augmentation du volume de l’amygdale cérébrale, dysfonctionnement des circuits de stress cérébraux, une diminution de la matière grise, une augmentation du risque de nécrose tumoral …).

Un syndrome de sevrage, également typique des addictions, est présent lors de l’arrêt de la consommation, pouvant induire : une baisse supplémentaire des niveaux de dopamine, une diminution supplémentaire des opioïdes et des endorphines, une chute du niveau de GABA (acide o-aminobutyrique), qui est un neuro-transmetteur anti-anxiété, une augmentation des hormones de stress cérébral CRF (aussi appelée « corticoréline ») et de la norepinephrine (aussi appelée « noradrénaline »), un niveau de Dynorphine élevé, qui inhibe la dopamine et réduit la réponse au plaisir.

 

https://pornosciencesante.blog/2017/08/26/etudes-sur-les-cerveaux-des-consommateurs-de-pornographie/

https://pornosciencesante.blog/2017/09/09/structure-du-cerveau-et-connectivite-fonctionnelle/

 

- INTERVIEWS DES SPECIALISTES DR SIMONE KUHN (Max Planck Institute de Berlin), DR DONALD HILTON (Neurochirurgien à l’Université du Texas), Dr. VALERIE VOON (Neuropsychiatre et Neuroscientifique spécialisée en Addictions à l’Université de Cambridge), DR LAURENCE V.TUCKER (Médecin Spécialisé en Addictions et en Psychiatrie)

Image de prévisualisation YouTube

Auteur du livre précurseur « Your Brain on Porn » et créateur du site éponyme, Gary Wilson nous présente une synthèse de ses études menées sur la consommation de pornographie et ses effets sur l’humain :

Image de prévisualisation YouTube

 

- 12 ETUDES METTANT EN RELATION LA CONSOMMATION DE PORNOGRAPHIE ET DE SEVERES TROUBLES COGNITFS ET EMOTIONNELS (troubles de l’attention et de la concentration, troubles anxieux, difficulté à retarder la gratification « delay discounting », typique des addictions également…) :

https://pornosciencesante.blog/2017/10/02/des-etudes-revelent-des-liens-entre-lutilisation-de-porno-et-de-severes-troubles-cognitifs-et-emotionnels/

 

- PLUS DE 45 ETUDES ASSOCIANT DES TROUBLES COGNITIFS ET EMOTIONNELS A LA CONSOMMATION DE PORNOGRAPHIE (anglais) :

https://www.yourbrainonporn.com/studies-linking-porn-use-poorer-mental-cognitive-health

 

- DE NOMBREUSES ETUDES METTANT EN CORRELATION LA CONSOMMATION DE PORNOGRAPHIE ET – UNE DEVALORISATION DU PARTENAIRE, – DES COMPORTEMENTS MISOGYNES, – UNE LEGITIMATION DES VIOLENCES ENVERS LES FEMMES, ET – UN ETAT DE DETRESSE INTENSE VECU PAR LES CONJOINTES (quand elles apprennent que leur conjoint regarde de la pornographie) :

http://laveritesurleporno.unblog.fr/2017/08/08/alerte-le-porno-peut-detruire-votre-couple/

 

- Cliquer pour du porno alimente la Traite (Trafic Sexuel), c’est-à-dire à la prostitution forcée et l’exploitation sexuelle.

POUR COMPRENDRE LES LIENS ENTRE PORNO, PROSTITUTION, TRAFIC SEXUEL (traite) ET MIEUX CERNER L’INDUSTRIE DU X, LISEZ CECI :

http://laveritesurleporno.unblog.fr/2018/02/06/trafic-sexuel-quel-rapport-avec-le-porno/

 

- Le contenu pornographique peut être issue d’une exploitation sexuelle domestique, et certaines vidéos publiées sur les « tubes » contiennent d’ailleurs des mots-clef (« tags ») comme « domestic violence » :

*https://thoughtsfromjas.com/2016/02/13/it-feels-like-a-slap-in-the-face-survivors-speak-out-about-pornhub-domestic-violence-campaign/

 

PARENTS : POURQUOI LE PORNO EST UNE CATASTROPHE POUR VOS ADOLESCENTS ?

Le Porno est, depuis une dizaine d’années, disponible gratuitement via les connexions haut débit, à travers un contenu de plus en plus misogyne, illimité et ultra-violent (comme le dit Israël Nisand, les élèves en classe de 4ème ont tous déjà vu du porno, et ils ne peuvent pas prendre de la distance avec ces images). Hors, c’est vers l’âge de 10 ans que les enfants commencent à ressentir le besoin d’avoir des réponses aux questions qu’ils se posent à propos de la sexualité. Il suffit qu’une fois, ils tapent des mots comme « sexe » ou « vagin » sur internet pour tomber sur des images et vidéos épouvantables qui bien souvent laisseront un traumatisme. 

Le cerveau du pré-ado et de l’ado est en pleine construction, et il es naturellement chargé en dopamine, doté d’un lobe frontal peu développé (voilà pourquoi les adolescents aiment les conduites à risques, recherchent les sensations fortes etc.).

De plus, l’adolescent est en recherche de lui-même, et se pose énormément de questions sur la sexualité. Si personne n’est là pour créer un dialogue (il ne faut pas attendre que ce soit l’ado qui fasse le premier pas sur ce sujet qui l’embarrasse), si personne n’est là pour lui expliquer que c’est normal qu’il se pose des questions, que son regard sur les filles change, qu’il ressente tous ces désirs liés à sa croissance hormonale, et si personne n’est là pour lui parler de la sexualité et lui expliquer que le porno n’a rien à voir avec ça, alors c’est le drame. Et si personne n’est là pour lui dire qu’internet est un monde où on trouve le meilleur comme le pire, et qu’on ne lui parle pas de ce qu’est la pornographie et de ce qu’elle fait aux gens, et de ce qu’elle risque de lui faire s’il en consomme, alors le porno se fera une joie de faire son éducation…

LIRE : « Le Cerveau de l’Ado face au porno d’internet »

Gail Dines, Professeur de Sociologie, célèbre activiste qui étudie et écrit sur le sujet du porno et ses conséquences sur les comportements humains et la sexualité depuis plus de 30 ans, témoigne, tout comme le fait Israël Nisand en France, de ce qu’elle constate dans les écoles et collèges dans lesquels elle intervient. Extrait : « Je vais dans les collèges, lycées depuis des années, et ce que vous voyez au début c’est que les hommes expriment une forte hostilité vis-à-vis de moi dès que j’aborde le sujet. Vous pouvez vraiment le sentir. « Qu’est-ce qu’une bonne femme d’âge moyen connait de la pornographie et de ma vie ?! » Et puis en parlant petit à petit vous pouvez véritablement voir leur corps changer d’attitude. Leur hostilité s’en va. Parce-que personne avant ne leur a expliqué quels effets à la pornographie. Et en fait ils sont en demande de ça. ET au final ces garçons prennent conscience, parfois en pleurant, suppliant qu’on les aide à sortir de la pornographie.Le problème c’est que la plupart des gens de plus de 35ans ne comprennent pas ce que c’est que de grandir dans société complètement saturée par la pornographie. Le problème aujourd’hui, qui n’a rien à voir avec à ce qu’ont connu les générations précédentes avec Playboy, c’est que dès que les jeunes tapent « porno » sur google, ils se font aspirer dans un monde de violences sexuelles, d’avilissement, de déshumanisation. Ils se font embarqués dans un univers dont je pense que beaucoup n’avaient pas idée de ce qu’ils allaient vraiment voir et dans quoi ils mettaient les pieds. »


Voilà ce qui se passe sur le plan neurologique dans le cerveau d’un adolescent lorsqu’il regarde de la pornographie. Merci à Gary Wilson, précurseur dans le domaine de l’addiction à la pornographie, auteur du livre « Your Brain on Porn », et du site internet du même nom, véritable bible scientifique.

Image de prévisualisation YouTube

 

« JE SUIS DEPENDANT A LA PORNOGRAPHIE ».

 

Lisez la rubrique « Trouver de l’aide », fruit d’un travail de plusieurs années, basée sur l’expérience du créateur de laveritesurleporno, ancien dépendant totalement guéri.

C’est par ici.

Vous cherchez une structure, une adresse de spécialiste pouvant vous aider à guérir ?

par ici.

« JE SUIS PARENT D’ADO(S) »

Si vous ne l’avez pas encore fait, je vous recommande de lire l’article : https://pornosciencesante.blog/2017/08/26/adolescent-brain-meets-highspeed-internet-porn/

Si vous parlez anglais, je vous recommande vivement de suivre le programme (totalement gratuit) mis au point par Gail Dines : https://www.culturereframed.org/parents-program/

Vous serez mieux préparés à éviter le pire à votre adolescent, et vous saurez quoi faire, comment vous comporter pour le protéger au maximum, en instaurant un dialogue avec lui.

TEMOIGNAGES D’ANCIENNES PERSONNES PORNODEPENDANTES

Image de prévisualisation YouTube

Ecrivez un Commentaire

Commenter Gravatar

Nsjtpe |
Fivmikiwi |
Lrlovecoco |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Astuces de Maryse
| Weightwatchersthebest
| Assovivrelibre